POURQUOI LA SELEKATISATION DE LA CENTRAFRIQUE PAR LES SEIGNEURS DE GUERRE DU DARFOUR?

koitoua

IL est temps, vraiment temps, chers compatriotes Centrafricaines, Centrafricains de penser à l’avenir de ce pays car, le peuple centrafricain VIT  le calvaire, un drame inoubliable dans son histoire. Disons non aux prédateurs qui veulent prendre la population Centrafricaine  en otage. En ce moment, un engagement clair, résolu et soutenu des acteurs et partenaires du système des Nations Unies et de l’Union Européenne  permettra un arrêt systématique  de cette humiliation et   la selekalisation  de la Centrafrique.

Le profond mécontentement de la population sur le tarmac, devenu de facto le berceau de la révolution  Centrafricaine, la très sévère répression menée contre elle par les autorités gouvernementales suite  aux ordres donnés par  le défunt  Ministre  d’Etat a la sécurité le  BOUCHER DE BOYRABE ET BOING NOURRADIME ADAM, afin d’exterminer  la  population des  arrondissements  4 et 3 de  BANGUI.

  Le régime de DJOTODIA est devenu une grave menace, tant pour la stabilité du pays et de la sous région.  SI  la communauté internationale n’intervient pas militairement  en  Centrafrique le second DARFOUR verra jour avec tous les dégâts qu’on a connus au Soudan voisin.Nous nous réjouissons de constater que la presse internationale prend enfin le relais des ONG et autres organisations spécialisées, pour informer l’opinion publique sur ce qui se joue depuis un moment en République Centrafricaine.

 C’est aux politiques des pays partenaires de la RCA, de prendre maintenant pleinement conscience de la gravité de la situation et d’envisager les mesures à mettre en œuvre pour soutenir la population contre un régime qui s’enfonce dans la répression et la violation massive des droits humains.

Les nouvelles  de la  seleka

 
DJOTODJA  président de transition , le sanguinaire  et  vampire  de la  Centrafrique  vient  d’appeler  le tout puissant  Ministre de la communication GAZAMBETY et  ERIC MASSI pour leur assener qu’il  était au départ pour le respect des  accords de Libreville et que c’est sur la pression de DHAFANE que les criminels et vendeurs de thé  sur les  marché  de Bangui ont  décidé de renverser les institutions nationales . Ni lui, ni personne d’entre eux ne s’est véritablement préparé pour  diriger la RCA.

« Nous avions été roulé par DHAFANE avec ses ambitions  démesurées et voilà que seulement 5 mois nous avions démontré notre incompétence, Bozize doit se réjouir » Maître TIANGAYE  sur qui je comptais beaucoup marche du côté opposé au mien, lui aussi n’est pas si brillant comme je l’espérais ». « MBOLI NGOUBA  qui nous pompait de l’air avec ses soit disant  » carnet d’adresse » (un appui fort de l’extérieur) a plutôt maintenant les cheveux dans la soupe, il passe tout son temps à voyager inutilement à l’extérieur occasionnant des dépenses au trésor public ».

« Où sont vos amis qui devraient nous aider financièrement à mener une transition paisible? Aujourd’hui je ramasse le pot cassé, même les jeunes de rien du tout demandent ma démission. Vous aviez tous acheminé vos familles à l’extérieur en ce moment et vous êtes en train de prendre contact avec l’opposition pour vous repositionner, c’est comme ça non!!!!!!Vous prenez de plus en plus de distance à ce régime pourtant vous êtes les coorganisateurs du désordre que nous avions amené».

La nomination de Maître Nicolas Tiangaye au poste de Premier Ministre du Gouvernement d’union nationale de transition était applaudie par tout le monde tant le personnage faisait l’unanimité. Ténor du barreau, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats centrafricains, avocat de l’Empereur Bokassa, du Général Bozize et des génocidaires rwandais au TPIR de Aboucha, Président fondateur de la Ligue centrafricaine des droits de l’homme, activiste des CCCCN, etc. Comme dirait l’autre : « C’est le meilleur d’entre nous ».

Monsieur  le  premier Ministre  déposez  votre démission  et votre  nom  restera dans  les annales  de la  République Centrafricaine un héro  un vrai patriote qui aime son pays. Excellences Joseph  BEDOUNGA, Maitre Henri POUZERE si vous êtes  des  vrais démocrates  démissionnez  car  les  exactions  et  la violation des droits de l’homme  de la nébuleuse  seleka ont  atteint  le  plafond Mais où NOUS EN SOMMES  avec le  FARE 2011?   SAUVONS LA CENTRAFRIQUE ????
VIVE LA MOBILISATION POUR LE DÉPART DE LA SELEKA DE LA RCA.

 Simon KOITOUA

Vous pouvez laisser une réponse, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Ce site est réaliser sous WordPress par JAEL