LE MINISTRE JEAN SERGE BOKASSA LIMOGE DU GOUVERNEMENT

jean_serge_bokassa_lesplumes

Le décret a été lu le vendredi 13 avril à 19h à la télévision centrafricaine par le  Conseiller en Communication, Porte-parole à la  Présidence de la République Albert Mokpeme Yaloké.Le ministre de l’administration du territoire et de la Décentralisation, Jean Serge Bokassa, candidat malheureux à la dernière présidentielle vient d’être relevé de ses fonctions par  un décret présidentiel.

Une décision qui est tombée comme un couperet sur la tête de l’un des alliés du Chef de L’État centrafricain. Muté du ministère de l’intérieur à celui de l’administration du territoire lors du dernier remaniement, Bokassa n’a pas du tout apprécié cette décision le privant de son ancien portefeuille dit juteux.

Pris en flagrant délit de traitrise dans l’affaire de Berengo, Bokassa a perdu beaucoup de plumes comme un oiseau de la basse cour. Et comme pour se venger, ce dernier n’a de cesse torpillé les actions gouvernementales en se désolidarisant ou en boycottant toutes les cérémonies officielles y compris celle de la fin de formation des soldats centrafricains encadrée par les instructeurs russes .

Cette décision est un signal fort pour les hauts cadres de l’administration et des politiciens égoïstes qui torpillent les missions qui leurs sont assignées par l’Etat en prétendant détenir à eux seuls le titre foncier de la RCA.

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Ce site est réaliser sous WordPress par JAEL