CATHERINE SAMBA-PANZA SUR LA SCENE INTERNATIONALE : CHEFFE DE MISSION D’OBSERVATION ELECTORALE DE L’UNION AFRICAINE AU SENEGAL

csp

 Doucement et sûrement, maman Cathy se positionne sur la scène internationale, car sollicitée de toute part. En effet, L’ancienne Présidente de la Transition en Centrafrique est désignée cheffe de la délégation des observateurs de l’Union Africaine (UA) pour le suivi des élections législatives au Sénégal. Selon une source proche de la représentation de l’UA à Bangui : « L’ancienne présidente est désignée effectivement pour aider l’UA à observer les élections législatives au Sénégal. Elle a quitté Bangui ce jour ». L’ancienne Cheffe de l’Etat de Transition y est attendue avec plusieurs observateurs de diverses nationalités, au courant de la semaine. Il s’agit, selon des sources diplomatiques, d’une grande responsabilité. « Les enjeux des législatives au Sénégal sont énormes pour le continent. C’est pour cela que l’ancienne présidente a été choisie pour tout ce qu’elle est et ce qu’elle a fait en matière d’élections », explique une source bien informée. Les enjeux de ces législatives sont importants. D’un côté, le pouvoir du président Macky Sall tente de renouveler la majorité présidentielle avec de nouveaux candidats, mettant à l’écart plusieurs députés actuels de la majorité. De l’autre, l’opposition bien que très divisée, tente de son côté, de se baser sur les mécontents de la majorité présidentielle pour rafler le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale, ce qui pourrait être un coup dur pour le pouvoir actuel au Sénégal. La campagne électorale en vue des législatives sénégalaises, lancée mi-juillet, prendra fin ce vendredi. Les élections se tiendront le 30 juillet prochain. Pour la première fois de son histoire, le Sénégal va connaître un nombre très élevé de candidats pour les 165 sièges à pourvoir à l’hémicycle. Au moins quarante (40) têtes de liste ont été dévoilées, dont celle dirigée par l’ancien président, Abdoulaye Wade, qui pilote la coalition portée par son parti, le PDS. L’observation des législatives sénégalaises est la deuxième mission du genre dirigée par l’ancienne présidente, Catherine Samba-Panza, depuis qu’elle a quitté la présidence en mars 2016. C’est en Côte d’Ivoire, en décembre 2016, qu’elle a conduit la première mission d’observation électorale de l’UA. Depuis son départ du pouvoir, l’ancienne présidente de la Transition en RCA est très active au niveau international. Elle a été nommée lors du 29ème sommet de l’Union africaine, membre du comité des sages de l’Union. Ce comité fait office d’organe de conseil auprès de la commission. Sacrée, maman Cathy a su se frayer un chemin de haute stature sur le plan international. Bozizé et Djiotodia devraient en prendre de la graine et apprendre de leur compatriote l’ancienne cheffe de la transition, au lieu de jouer au trouble-fête dans un pays qui a tant souffert. Sinclair Aries

Vous pouvez laisser une réponse, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Ce site est réaliser sous WordPress par JAEL