LE PRÉSIDENT DÉLOCALISE DEMAIN LE CONSEIL DES MINISTRES A BOSSANGOA ET VA APURER 1 MILLIARD 200 MILLIONS DE FCFA DE DETTES AUX COTONCULTEURS

16422215_1228100770599412_2194077227973543670_o

Tout devient actuellement possible en RCA grâce à la volonté des nouvelles autorités. La ville de Bossangoa et chef lieu de la préfecture de l’Ouham martyrisée lors de la conquête du pouvoir de la Séléka va devenir durant 48 heures la capitale de la RCA.
Le Président de la République, le Premier ministre,tous les membres du gouvernement et plusieurs hautes personnalités sont attendus demain dans la ville natale de l’ancien président Bozizé.
Deux raisons justifient ce déplacement des hautes personnalités centrafricaines dans cette paisible cité.
Primo: Son Excellence Pr Faustin Archange Touadera va présider demain à Bossangoa un Conseil des ministres en dehors de Bangui, la capitale. Une première pour la RCA à presque 60 ans d’indépendance.
Deuxio: le Chef de l’État va réaliser une de ses promesses électorale au sujet d’apurement des dettes de l’État aux agriculteurs et relancer les cultures de rente dont le coton. Chose promise, chose due, le Président Touadera va régler les dettes de l’État qui s’élèvent à 1 milliard 200 millions de FCFA aux cotonculteurs.
Pour le gouvernement ces deux mesures consistent d’une part à renforcer le retour de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire, et d’autre part à faire de l’agriculture le pilier du développement de la RCA.
« Nous devons relancer les cultures de rente pour occuper les jeunes paysans. Je suis convaincu que si les jeunes centrafricains avaient tous du travail, ils ne se laisseraient pas manipuler par les seigneurs de guerre » a déclaré le Président Touadera à Washington lors de sa rencontre avec les responsables de la Banque Mondiale pour les convaincre de financer le développement de son pays.

Sources: Présidence La Renaissance

Vous pouvez laisser une réponse, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Ce site est réaliser sous WordPress par JAEL