CONSTANT GOUYOMGBIA -KONGBA ZEZE PEUT-IL DONNER DES LEÇONS AUX CENTRAFRICAINS ?

ob_0da836_petrokoni-zeze

 Les Centrafricains ont-ils une leçon à recevoir de CONSTANT GOUYOMGBIA-KONGBA-ZEZE ?

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE:PLUS DE40000 PERSONNES DEPLACEES PAR LA VIOLENCE A BAMBARI

 Bulletin CICR n° 05 / 2015 UNITÉ RELATIONS PUBLIQUES

La flambée de violence qui a secoué pendant plusieurs jours la ville de Bambari, en République centrafricaine, a fait payer un lourd tribut à la population civile.

LA TRICHERIE DU DEMI-DIEU NGUENDET CONDUIT AU VOTE DU SÉNAT PAR LE CNT

Alexandre Ferdinand Nguendet, president du Conseil national de transition_0

N’y a-t-il plus d’hommes politiques qui ont encore leurs couilles dans ce pays, sinon pourquoi est-ce que le sacré Président du CNT, au nom d’un mariage de circonstance avec la Chef de l’Etat de Transition puisse tout se permettre jusqu’à prendre les Centrafricains pour des bouses de bœufs, des vaches à lait, des moutons de Panurge, des bêtes de sommes ?

LA 3è TRANSITION EST IRRÉVOCABLE. MAIS QUI SONT LES COMPLICES DE LA TRANSITION SAMBA-PANZA-NGUENDET?

Ce sont « les soit disant grands partis politiques » qui touchent 2 000 000 FCFA mensuel depuis 2014 et quelques associations civiles corrompues. Ils n’ont aucune dignité, ils n’ont aucun honneur. Ils sont vilains.

COMMUNIQUE DE PRESSE DES RESSORTISSANTS ET AMIS DE LA OUAKA

Nous ressortissants de la Ouaka, réunis ce jour 29 août 2015 à Paris, Considérant la succession d’exactions, de tueries, de viols et de pillages, Considérant les tueries délibérées en date du 20 août 2015 dans la ville de Bambari chef-lieu de la Ouaka,

CENTRAFRIQUE : LES ELEMENTS DE ALI DARAS SE RETIRENT DE GRIMARI

ob_154ae9_abalaka

Les peulhs armés, arrivés à Grimari, il y a deux jours se sont retirés de cette ville. Selon nos informations, ils auraient été contraints par la Minusca qui a renforcé ses dispositifs dans la ville.  

INQUIETUDE GRANDISSANTE SUR LE SORT DU SOUS PREFET ET DU MAIRE DE BABOUA PRIS EN OTAGE

PM

Le sous-préfet et le maire de Baboua sont toujours en otage. Les nouvelles les concernant ne sont pas rassurantes, malgré tout le gouvernement maintient son attitude timide face à cette situation.

CENTRAFRIQUE: CES CHIFFRES QUI PLOMBENT L’HÔTEL DU CENTRE

11078100_901767179854555_4731968717862481644_n

Mal géré depuis des années, séquestré durant une année par les chefs de la Séléka qui l’ont transformé en leur baisodrome et leur cage, occupé gratuitement actuellement par plus de 5 ministres et des hautes personnalités dont la majorité est issue des rangs de la Séléka, l’hôtel du centre est au bord de la faillite.

QU’AVEZ- VOUS FAIT DE LA CENTRAFRIQUE?

1661049_984198134944792_1211390033594950756_n

Coordination pour la Rupture et la Refondation de la Centrafrique

L’évolution du monde est marquée par des conflits fratricides, qu’ils soient internes ou externes.

Communiqué de Presse N°0041 / 2015 Du Collectif «Touche pas à ma Constitution », Défenseur des valeurs Constitutionnelles et des Droits de l’Homme Enregistré par la Préfecture de Police sous le Numéro W313017876 81, rue Saint- Roch BP 74184 31031 Toulouse Cedex.

10150523_10202127542895516_3152160231868459647_n

Vu le retard accusé dans la mise en application du chronogramme des élections groupées qui doit marquer le retour à l’égalité constitutionnelle en République Centrafricaine ;

Ce site est réaliser sous WordPress par JAEL